Eclosion

Après tout il faut bien se lancer.

Voilà bien trente ans que je pêche, et comme souvent en cette époque moderne, au moins aussi souvent en rêve qu’au bord de l’eau. La vie qu’on mène ne laisse pas forcément la place qu’on voudrait à notre occupation à la frivolité suprême, et surtout la belle eau, celle qui appelle irrésistiblement, se fait rare.

Quitte donc à ce que la pêche appartienne de droit à cette vie rêvée qui doit bien faire la moitié de la vie d’un homme digne de ce nom, pourquoi pas, me dis-je soudain, en faire une chronique virtuelle.

Dont acte.

Advertisements