Un fleuret

Aujourd’hui je sortais au bord de l’eau pour tester la dernière création de l’atelier de la trash-canne, j’ai nommé la table de la cuisine, sur laquelle je monte des cannes –comme on s’en doute– dans un style assez personnel. Le montage, que ce soit des cannes ou des mouches, est typiquement une activité qui attire les gens adroits et méticuleux. Je ne suis ni l’un ni l’autre. Faudrait-il pour autant que je renonce ?

Pft.

Il suffira de faire de nécessité vertu, d’assumer mes défauts comme autant de traits de style, de trash-style s’il faut lui donner un nom. Je fait donc vite, pas très bien, mais assez quand même pour que ça marche. Voyons les principes de la chose.

Primo, je n’aime pas trop marcher dans les clous. En général je détourne les programmes pour les tourner à ma sauce. Par exemple, j’aime bien faire léger. J’aime bien aussi le multibrin, histoire que ça rentre dans le coffre sans se faire prier. Du coup j’aime bien les blanks pour fouets. Y compris pour monter un lancer.

Deusio, je n’aime pas m’équiper trop. Du coup j’ai le power banc de montage…

low tech

… et le power banc de séchage :

lower tech

Tertio, j’aime pas trop refaire. Du coup si la ligature est pas parfaite ou le vernis un peu moyen… ben on apprend à les aimer comme ils sont. Ca n’empêche pas d’essayer de faire aussi bien que possible. Mais je ne cherche pas trop à faire nickel.

La petite canne ci-dessus est ma dernière, celle que je testais. Un joli fleuret monté sur un fouet de 6’6 pour soie #3, très léger mais assez rapide d’action.

AA=74, ERN=3,86

Les chiffres, pour ceux qui connaissent le système CCS. Pour ceux qui ne connaissent pas, vous devriez. Au moins si vous pêchez au fouet. Tous les détails sont ici.

Le test est satisfaisant. Les petites arcs bien énervées de la Sablonneuse lui ont mis une belle courbe. Elle est vraiment très légère, en fait probablement trop pour les petites mains de mon fils et de mon neveu. Il faudra leur apprendre les finesses de la finesse. Mais le petit ‘plop’ d’une olivette de 3g envoyée à trente mètre, c’est quelque chose. De la délicatesse.

Fishporn

Une 50+cm a fait la misère à mon bas de ligne en 14%. Mal réglé le frein… rogntudju.

One thought on “Un fleuret

  1. Pingback: Goulven’s Belle | G0ne Fishin9

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s