side project(s) – épisode 3 : ligatures

La confection des ligatures est le seul point un tout petit peu délicat dans le montage d’une canne. Là encore, je passe sur le tuto, il y en a des quantités sur le net, et de très bon. Je conseille en particulier les vidéos, il vaut toujours mieux regarder quelqu’un qui sait faire.

En fait, ce qui m’intéresse ici, c’est un vernis : le Permagloss. La mode actuelle est au Flex-Coat. C’est le produit (ou un équivalent) qu’on trouve en général sur les cannes du commerce, et qui produit ce effet ‘goutte de verre’ que tant de gens apprécient. Moi compris, soyons clairs : c’est propre, c’est lisse, ça donne vraiment une touche pro.

Le souci, c’est que c’est assez lourd comme vernis, d’autant qu’on a tendance a en mettre une bonne couche. Alors sur un projet de fleuret superfin comme celui qui m’occupe, ce n’est pas vraiment le plus indiqué. Et puis bien sûr, il y a cette manie de ne pas vouloir faire comme les autres, c’est ça aussi le TsCC (Trash-style Cheap & Chic).

Permagloss (PG) donc, et on expérimente… Ce qu’on apprend :

  1. C’est un vernis monocouche, qui polymérise au contact de l’humidité dans l’air. Donc à l’ouverture du flacon, la réaction commence à l’intérieur, et il n’y a pas grand chose à y faire : à terme (ça se compte en semaines) le flacon est mort. Cela aide quand même de ne le laisser ouvert que le temps minimum pour verser la dose utile. J’ai de la colle époxy qui a bien six ans maintenant et qui durcit toujours aussi bien aujourd’hui. Pas la peine de rêver garder votre PG une année, une fois qu’il est ouvert.
  2. Le PG est très fluide. Il permet de faire des couches très fines, et il bouche assez facilement les tunnels le long des pieds des anneaux. Penser à insister tout de même à cet endroit. Le résultat donne un aspect mouillé à la ligature, assez proche de ce qu’on avait avec les vernis à l’ancienne sur les canne en bambou. J’adore.

    Première couche

  3. Le PG se travaille en couches fines. Il se pourrait qu’avec un tour à sécher on puisse faire des couche épaisses qui s’égalisent correctement, mais au fond ce n’est pas vraiment l’esprit de ce vernis. Une couche sèche en deux heures (mieux vaut tout de même en laisser six à la première), l’idée est donc de faire beaucoup de couches très fines. Le résultat est alors incomparablement fin.

    Après six couches. On voit bien que c’est trash.

  4. Une couche trop épaisse et des traces de gouttes ? Ça se rattrape au papier de verre très fin (400-600). Poncer délicatement, insister pour éliminer les sur-épaisseurs, nettoyer à l’alcool (ou au moins avec un chiffon humide).
Le résultat est encore moyen sur ce projet. Les ligatures courtes sont impeccables, mais les ligatures décoratives longues sont difficiles à réaliser.

Dix couches

La finesse du résultat est bien au delà de ce qu’on peut faire avec du Flex-Coat Lite, le vernis a très peu d’épaisseur.

Finesse incomparable

Pour ceux qui ont suivi l’épisode 1, vous vous souvenez que j’étais resté sur un problème avec les anneaux. Même correctement distribués, les gros double pattes de diamètre 6 me bousillaient l’action. Je me suis dit baste ! et j’ai récupéré des petits fuji 4.5 monopattes que je réservais pour un autre projet. Le résultat est vraiment beaucoup mieux.
Conclusion : sur les cannes fines en général, et sur le scion toujours, deux grammes de différence c’est tout un monde.
Donc : on n’hésite pas à descendre aussi bas en diamètre que possible sur les anneaux. La limite, c’est la taille des nœuds à faire passer. Il n’y a guère de cas où cela vaut la peine d’aller au delà de 5. Faire les ligatures aussi courtes que possible.

Ultra-léger léger

Et voilà, elle est prête pour le bal…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s