Faire du mal à sa propre cause

La représentation nationale des USA est en train de discuter un projet de loi qui fournirait un cadre légal et des dispositions techniques pour censurer internet. C’est stupide et c’est grave, c’est encore une tentative par l’industrie de l’entertainment d’affermir son contrôle sur la société, via ses investissements massifs dans la vie politique.

Et, bien entendu, le précédent ainsi créé donnerait de l’élan à notre nain hexagonal et sa clique, histoire de mettre un peu de kérosène dans l’hadopi.

L’internet a réagi, et — comme souvent dans ces élans globaux de gauchisme vague — c’est très chouette. Mais une des campagnes de sensibilisation joue avec un argument à double tranchant. La carrière de Justin Bieber a commencé sur Youtube, par des covers illégaux de morceaux de R&B sous copyright. Si la loi passait, Bieber pourrait se retrouver en prison.

Le problème, c’est que je ne suis pas sûr que ce soit un argument contre ce projet de loi.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s