Anarchie avec amour

Les traductions automatiques de Google, c’est un truc formidable. Avec un bon dictionnaire en ligne et de l’astuce, ça permet d’accéder à pratiquement n’importe quel texte. Bien entendu, c’est parfois peine perdue, en particulier avec les langues asiatiques. Mais souvent on peut se débrouiller et obtenir au final quelque chose qui sonne en français.

Là par exemple, je méditais mon prochain mauvais coup en matière de montage de canne (ma soie 4 est quand même un peu poussive…) quand je suis tombé sur le site d’un allemand qui monte de jolis fouets. Il y avait un onglet “Philosophie” (en germain dans le texte), et c’est assez pour me faire dresser l’oreille. Voilà ce que je trouve.

(Le texte qui suit est bricolé comme je l’ai dit plus haut. Je ne prétend pas à l’exactitude comme pour les traductions de l’anglais. Mais ça devrait quand même être à peu près ça.)

Des hommes solitaires

De temps en temps le long des quais des grandes villes on voit un homme qui pêche. C’est bien rarement que les passants ont vu un tel homme sortir un poisson de l’eau. Mais cela ne fait que montrer que les passants manquent de patience dans l’observation.

Bien entendu, si vous considérez le brouet marron qui s’insinue dans les grandes villes, il ne viendra pas facilement à l’esprit qu’il pourrait y nager des poissons vivants. Mais le pêcheur n’est pas seulement un héros de patience. C’est aussi un prophète de la foi. Aucune eau n’est si trouble qu’il n’essaiera d’y pêcher.

Les hommes solitaires sur les quais des grandes villes sont petits. Mais il y a en Allemagne quatre-vingt mille pêcheurs. C’est une fraternité des solitaires, assis sur les rives de la vie. Ils sont aussi muets que les poissons, mais ils sont importants pour l’économie de la Nation.

Si nous avons quatre-vingt mille pêcheurs en Allemagne, rien n’est aussi sûr que le fait que nous avons quatre-vingt mille philosophes en Allemagne. Ces hommes là ont bâti un royaume qui a jusque là échappé à l’attention du public.

Appeler la pêche un sport serait méconnaître le sport autant que la pêche. Le sport est l’exercice du corps et du caractère, et fonctionne sans rémunération, si ce n’est la gloire. La pêche est le perfectionnement de l’âme, et ses résultats peuvent se manger au dîner, avec du sel et de l’ail. La pêche est la seule philosophie qui remplisse son homme. C’est aussi le seul travail sans aucune activité. Comme on le voit, il est probable qu’une philosophie ainsi construite et un travail ainsi construit soient l’idéal pour quatre-vingt mille hommes adultes. La pêche exerce la patience et l’espoir, deux traits dont l’un est le plus utile, et l’autre est indispensable au maintien de la vie humaine.

Ne sommes nous pas tous assis le long de l’eau courante de la vie, lançant notre ligne à l’idée de notre bonheur ? Le vendeur de cigarettes pêche le fumeur, le poète une idée, le coiffeur son client, le médecin son patient. Le prophète pêche le croyant, les explorateurs la gloire, les politiciens le succès. Nous pêchons tous l’argent. Les femmes nous pêchent tous. Sans aucun doute elles ont l’espoir le plus endurant et la plus grande patience, et c’est aussi pourquoi elles réussissent le mieux. Les hameçons volent de partout. Et chaque fois que les lignes s’emmêlent, ça fait du bruit. Et on attrape de vieilles bottes bien plus souvent que le Prix Nobel.

Quatre-vingt mille pêcheurs sont assis à travers le pays. Quatre-vingt mille monuments de patience et d’espoir. Des heures au bord de l’eau à compter les cailloux au fond, et manger une truite le soir, voilà une vie qu’on souhaiterait. Quatre-vingt mille sont assez sages pour, parfois au moins, se procurer cette vie là. Il faudrait tirer parti d’une telle sagesse dans les affaires publiques.

“Pêcheur depuis vingt-cinq ans !”

Une belle référence !

Peter Bamm, Anarchie mit Liebe.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s