Le macabre

C’est une catégorie esthétique parfaitement valide. Ce gars là par exemple, l’a très bien compris.

Le grand macabre

Picture by Copi Vojta. Thx dude.

Autre magnifique exemple :

Dead fish face

Photo Courtesy of  Alan Corbett and Colin Hurd.

Ainsi le poète, qui aussi bien serait un pêcheur venant de prendre une belle et s’adressant à elle en ces termes :

— Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,
A cette horrible infection,
Etoile de mes yeux, soleil de ma nature,
Vous, mon ange et ma passion !

Oui! telle vous serez, ô la reine des grâces,
Après les derniers sacrements,
Quand vous irez, sous l’herbe et les floraisons grasses,
Moisir parmi les ossements.

Alors, ô ma beauté ! dites à la vermine
Qui vous mangera de baisers,
Que j’ai gardé la forme et l’essence divine
De mes amours décomposés !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s