Emergente en bottes de neige (!)

Via le cobra mou aujourd’hui, Bob Wyatt soi même (qu’on avait eu l’occasion de lire ici) montant un de ses propres modèles. C’est une variante de l’émergente en chevreuil (DHE) une mouche devenue un classique dans le monde anglo-saxon.

J’aurais l’occasion de revenir longuement sur les conceptions de Wyatt à propos des mouches, en particulier quand je saurai de quoi je parle. En attendant, pour les non-anglophones, voici les deux points qui justifient ce montage :

  1. le chevreuil est trop raide pour être monté facilement sur de petits hameçons
  2. le cdc perd ses propriétés de flottaison quand il prend le mucus d’une truite. Mais quand ça donne, la dernière chose au monde dont on ait besoin, c’est de devoir changer de mouche après une prise. D’où la patte de lapin (blanche) : “snow shoe”.

J’adore la simplicité biblique du montage. On dit que  ça fait des malheurs sur les farios obèses de Nouvelle Zélande. Si d’aventure vous trouvez que c’est comme le ketchup, ça ne passe pas dans l’hexagone, n’hésitez pas à faire valoir vos raisons dans un petit commentaire. Ça coûte pas cher et ça fait plaisir.

Et n’oubliez pas d’aller voter…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s