Hit the lawn, Jack

Toujours à faire mon petit scarabée sur la Voie de la Soie, j’ai trouvé une heure, hier, à passer sur le pré pendant que mon grand était au conservatoire. Chacun avec son instrument à corde pourrait-on dire.

Exactement.

Quand on a la chance de recevoir des conseils d’un pro, on serait bien bête de n’en tenir pas compte. Ceux qui regardent dans les commentaires auront remarqué que Marc Fauvet est le gars assez cool pour virtuellement planer sur mes sessions sur le gazon, orientant ma véhémence désordonnée vers du construit, de l’harmonieux, bref, pour signaler la direction de la Voie. Mais comment fait-il ? s’interroge-t-on. Le voodoo cast donnerait-il des pouvoirs surnaturels ?

Je ne sais pas (même si j’incline à le croire). Mais en l’espèce, ça passe par des mantra.

La soie est la soie et n'est pas la soie. oO'

J’en ai récolté quelques uns qui tournent dans ma tête. J’en donne deux ici, qui m’ont bien servi hier. Le premier est général, il distille la quintessence du travail sur gazon.

FOCUS. Be patient and practice with a specific goal every time you pick up a rod. Sois patient et entraîne-toi avec un objectif précis chaque fois que tu prends ta canne.

C’est la raison pour laquelle le temps passé sur l’eau ne remplace pas le gazon : la pêche gêne la concentration sur un élément particulier. N’importe qui a passé un mois dans un club de foot y a appris quelque chose du même ordre.

NOTE. Au cas où ça démangerait un enfonceur de porte ouverte, je précise qu’il va de soi que l’inverse est vrai aussi : tout le temps du monde passé sur le gazon ne remplace pas les heures de pêche.

Le deuxième mantra du jour trouvait sa nécessité dans les conditions : 30 à 50 kmh de vent en rafales sur mon terrain de jeu.

VENT. Use the wind to your advantage, make it your friend. You’re gonna be together forever so it might as well be a good relationship. Utilise le vent à ton avantage, fais-en un ami. Vous serez toujours ensemble, autant que ce vous soyez en bon termes.

Evidemment. Dès qu’on y pense comme ça, ça va beaucoup mieux. Un sourire béat vous illumine quand une rafale vicieuse transforme votre shoot en un tas de soie informe, ou quand pour percer votre ami le vent vous tirez un peu plus fort sur la soie et paf! tail tail tail*. Le vent est un camarade qui éprouve un peu les nerfs, mais on peut apprendre à l’aimer.

J’imagine.

* La traduction correcte de “tailing loop” n’est pas encore très clairement établie. Il s’agit — j’en suis un expert — d’une boucle qui se referme, typiquement la mouche accroche la soie. La définition correcte, la description du phénomène et de ses causes ont fait couler des fleuves d’encre ces cinq dernières années.

2 thoughts on “Hit the lawn, Jack

  1. hi ! the TL in french would best be described as ‘Boucle Fermée’. everyone was ok with that term among our PlanèteMouche group because that’s what it is !
    Closed Loop is in fact a better term for it than TL but we’ll still use TL by convention and general understanding…
    the fly doesn’t have to catch or actually touch the line or make knots, but the fly leg must cross the rod leg twice to differentiate between a tail and a crossed loop. very nice examples of TLs can be found on the video and diagram of the following link http://www.sexyloops.com/flycasting/tailingloops.shtml
    we saw earlier a recent analysis and description of it’s causes.

    here’s another tip for dealing with wind: pretend it’s not there 😉

    cheers,
    marc

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s