Nœud pap’

Un post en français aujourd’hui pour David, qui avait voté Flaubert, un vote que je ne saurais condamner.

"La parole humaine est comme un chaudron fêlé où nous battons des mélodies à faire danser les ours, quand on voudrait attendrir les étoiles." Gustave Flaubert (Madame Bovary).

Vu sur le Limp Cobra hier, une méthode originale de connexion entre la mouche et la pointe du bas de ligne, permettant de régler au moins deux problèmes potentiels.

1. Imiter la pupe de chironome/moustique émergente : A l’émergence, la pupe se bagarre juste sous la pellicule pour essayer de la traverser, elle est particulièrement vulnérable à ce moment et donc une proie idéale. Le problème est de maintenir la mouche au contact avec la surface mais par dessous, avec une pointe de bas de ligne dont la raideur empêche l’imitation de bouger correctement.

La pupe, prête à aller se tortiller en surface. Notez les branchies en tête.

2. Eviter qu’un spinner ruine le bas de ligne : les spinners, comme leur nom l’indique, tournent. Attachés au bas de ligne, c’est vrillage de la mort assuré.

Un spinner à l'hameçon curieusement tordu

Dans les deux cas, la solution est la même : désolidariser la pointe et la mouche. Il suffit de passer la pointe dans l’œillet de l’hameçon, et frapper sur elle un nœud d’arrêt terminal. la mouche peut librement tourner sur le nylon, ce qui limite le vrillage. Pour notre problème n°1, une petite variante est de mise, inventée par Frank Sawyer, un pêcheur de légende qu’on a déjà vu par ici. Le nœud d’arrêt consiste en un brin de laine blanche prise dans un nœud coulant, ce qui assure flottaison et visibilité, pendant que l’imitation pendouille sous la surface, exactement où les truites viendront la gober. Plus, le nœud pap’ est une imitation convenable des branchies de la bestiole. C’est pas beau ça ?

La mouche à nœud pap, du dernier chic en réservoir.

This is all very well, of course, but worthless if you can’t fish it with style.

Doing it all right.

3 thoughts on “Nœud pap’

    • La prochaine fois que tu vas au mariage de ta cousine en costard, entre dans l’eau jusqu’à la taille histoire de pêcher un peu, et on verra si ta mère (à qui je présente mes respects par ailleurs) trouve ça trash ou pas. :mrgreen:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s