Tubing

[La version française en bas]

So, if you’re a regular here, you know that I build my rods. I mainly do it because it’s cheaper, and rather fun to do. I’ve got two 6wt in the loop right know, plus a special spinning project I’ll write about later, if ever, since I have no idea where it is going. It’s either groundbreaking or a disaster.

Anyway, today I want to talk about a little accessory for your precious carbon stick, namely the tube. You can make yourself a dirt cheap, goddamn badass tube, and in case you don’t know the trick here’s how:

1. First you need some stuff:

  • 50mm ø PVC tube
  • 50mm ø female-female extension (x2)
  • 50mm ø caps (x2)
  • neoprene glue
  • masking tape
  • a spray of paint, preferably glossy (for extra glossyness)

2. Then you:

  • cut the tube at correct length (for a 9′ rod in 4 pieces, count 30″)
  • glue (neoprene) the FF extensions
  • glue the caps in the FF extensions

Let cure. That’s it. Your tube is full functional.

Now, we are not just trash and cheap, so it’s time to put the Chic back into TsC&C. First, it would help us to know what’s in the tube, and since we want them all black ’cause we’re a mean motherf#cker like that, we would do well to mark them. Grab your masking tape, and it’s stencil time! (of sorts)

Then a generous spray of glossy blackness, let it dry, take the tape out and voilà:

The astute reader with the hawk’s eye wil notice the less than perfect borders of the stencil. It seems a little tricky to get it clean, it was my first attempt and… well. If any of you knows a simple way to get it better, I’m all ears. Still, it looks cool enough to be Tommy Lee Jones’ rod tube in a prequel of Men in Black where he would go fly fishing.

So who’s laughing now, Mr. My-kids-won’t-go-to-college-because-I-bought-a-Sage?

Le français :

voilà un petit tuto chic et pas cher, un peu trash, pour se faire un tube de protec qui calmera sévère tous les potes snobs qui viennent de renoncer à envoyer leurs enfants à la fac pour acheter une Sage.

Fournitures (pour 2 tubes) avec les prix :

  • tube PVC diam 50 (2m)………… 3,19
  • 4 manchons FF diam 50 ………. 1,92
  • 2 bouchons diam 50 ……………. 3,80
  • colle néoprène

Optionnel pour la fonction ‘protéger la canne’, mais pas pour la fonction ‘frimer avec les potes’ : un bombe de laque brillante et / ou tous les délires en couleur que vous voulez. Avec du scotch de peintre.

1) couper à la scie égoïne le tube aux bonnes dimensions. Pour une 9′ 4 brins, 72cm
2) coller les manchons aux extrémités
3) coller les bouchons aux extrémités. On peut aussi coller la partie dévissable d’un côté, histoire de limiter la possibilités d’ouverture intempestive
4) pour savoir ce qui est dans le tube, il peut être utile de réaliser un pochoir/stencil au scotch de peintre.

7 thoughts on “Tubing

  1. Je seconde Marc, Le 3M bleu est très efficace!
    Pour améliorer le résultat Il faut passer tous les bords de la bande autocollante avec une raclette (ou une carte en plastique) pour s’assurer que le bord est bien collé sur toute sa longueur sans laisser aucune bulle d’air, poussière, ou autre poil sinon le résultat ne sera jamais propre.
    L’autre conseil est de limiter la quantité de peinture appliquée; avec un spray aérosol de peinture il vaut mieux faire deux passages très léger qu’un passage avec la main un peu trop lourde. C’est une technique qui se parfait avec la pratique.
    Et en dernier lieu et pas forcement le plus facile c’est de prendre le temps que la peinture soit totalement sèche et pas juste en surface car on a souvent envie de l’enlever pour voir tout de suite le résultat…

    J’ai quelques années d’utilisation de canette de peinture et des pochoirs derrière moi et c’est comme cela que j’arrive à obtenir des résultats satisfaisants au niveau de la propreté du fini sur mes “œuvres”

    Sinon j’aime bien le fini glossy black sur le tube autrement plus Chic que le gris classique

      • Une bonne technique pour transformer un motif en pochoir est de l’imprimer sur un papier autocollant qui va dans l’imprimante ou la photocopieuse, le pré-découper en laissant volontairement des parties non détachées.
        Il suffit ensuite de retirer la pellicule protectrice, d’appliquer l’autocollant sur le support et d’enlever le motif déjà prédécoupée en prenant soin de finir les coupes avec un cutter genre Xacto. Cela permet d’avoir très rapidement des résultats satisfaisant 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s