Pike stuff

With winter coming up, pike season is upon us. This guy — who is clearly too good to be true — reminds us what a delicate business it is to tie a fly. A pike fly. Manly flies.

Actually, the result looks quite fishy to me. But the style, O the style…

I think I just found the anti-Weilenmann. That’s even better than Higgs’ Boson. If these two ever were to shake hands, they would probably disintegrate, releasing an amount of energy approximating the sum of their masses by the celerity of light squared.

Same stuff probably happened a 6500 years ago in the Crab nebula. I guess pike season is over up there.

Des bonbons pour les perches

A while ago I started a small collection of perch streamers, since I reckon perches will be one of my regular targets this season. Looking back at what I’ve collected this far (Grey and Black Ghosts, Circus Peanut, Sunfish) I realized that I have skipped one of the basic patterns: the so called Perch Candy. It’s easy to tie, doesn’t require fancy stuff, I guess it’s a classic.

Actually, I’ll also tie some for the big bows I’m determined to use to give my new 6wt some exercise. That’s going to happen (or not) during next month’s reservoir expedition. You can bet I’ll keep you posted.

Black Ghost

Encore un streamer que je voudrais savoir monter, et qui devrait donner quelque chose sur les perches en le strippant près des herbiers. Dans cette version, l’aile est en marabout blanc, ce qui est intéressant pour travailler les postes au ralenti (travail presque immobile qui est à mon avis l’avantage principal de la mouche sur les leurres, si on ne tient pas compte du facteur de sexytude).

Le black ghost a eu l’honneur d’ouvrir la série de 365 streamers qui occupera l’année sur http://streamers365.com. On y trouve des variantes intéressantes ici. Et voici un peu d’histoire :

Herbert “Herbie” Welch monta ses premiers streamers juste au tournant du siècle, un fait dont il fit fond pour justifier ses prétentions à être la première personne au monde à monter des streamers. Qu’elle soit vraie ou non, cette affirmation ajoute certainement du poids à son statut de mythe. On peut aussi dire qu’il a joué un rôle important dans le développement des hameçons modernes pour streamer à hampe longue. Ses premiers streamers étaient montés sur des hameçons pour la pêche du tassergal (bluefish) qu’il reforgeait pour leur donner cette forme svelte mieux adaptée à ses besoins pour imiter les éperlans. Il se rendit compte du besoin d’hameçons à streamers longtemps avant qu’ils soient en vente. A bien des égards, Herb Welch peut être considéré comme le “père” du streamer de Nouvelle Angleterre.

La boutique d’Herb se trouvait à Haines Landing sur le Lac Mooselookmeguntic. Bien qu’on se souvienne d’abord de lui pour ses modèles de mouches, il était aussi un taxidermiste réputé, un guide et un peintre et un sculpteur accompli. Quelques  uns de ses bronzes sont encore exposés de nos jours au Smithsonian’s American Museum of Art. Excellent lanceur, il fut souvent invité en démonstration à de nombreux événements publics. Il était loin d’avoir une personnalité unidimensionnelle.

Bien que des versions de la Black Ghost furent montées dès 1919, la version que nous connaissons aujourd’hui fut introduite en 1927. Il y a une part de légende autour de la création de ce modèle célèbre, mais il ne fait aucun doute que la croissance de la popularité de cette mouche fut le fruit de sa production par Nellie Newton, pour la Percy Tackle Company à Portland, Maine. La mouche est encore populaire aujourd’hui, bien qu’on la voie beaucoup plus souvent avec une aile en poils de cerf ou en marabou qu’avec une plume de selle de coq.

Cacahuète de cirque

Je ne sais pas pourquoi Kelly Galloup a donné ce nom à son streamer, mais c’est à tout prendre de meilleur goût que l’insoutenable saloperie de house sautillante que la vidéo nous inflige en bruit de fond.

Coupez le son, vous êtes prévenus.

Mais il ne sera pas dit que vous perdrez des dixièmes aux oreilles ici. g0ne, le blog pêche qui s’inquiète pour vos tympans, vous suggère d’accompagner le montage du cirque articulé d’un petit John Zorn monté sur ressorts, qui ne pourra que prendre vos macules dans le sens du poil.

Petite perche

Nouvelle vidéo de montage dans la série mouche pour carnassiers, une perche cette fois (même s’ils appellent ça un sunfish). Probablement excellent pour le (petit) brochet, le modèle doit pouvoir se mettre à l’échelle pour les poutres. J’aime bien le montage en lapin (1) parce que ça bouge très bien dans l’eau (2) parce que c’est vraiment facile.

Ce modèle serait-il attractif pour les perches elles-mêmes ?

Oui, en particulier pour les gros sujets qui sont régulièrement cannibales. Sur le cannibalisme de la perche, demandez plutôt à la science qu’aux blogs. Le phénomène est documenté par exemple ici en français et en anglais.

Mouches pour carnassiers

Aujourd’hui on commence une série. L’idée est de chercher à constituer une petite collection de fiches/vidéos de montage de mouches/streamers/leurres dédiés à la recherche des carnassiers d’eau douce, en particulier des perches (mais aussi des aspes et des blacks).

On commence avec un Grey Ghost, un fantôme gris qui ne peut que faire un malheur dans les bordures en automne. Particularité de montage : nécessite une gamine de 4 ans.